Beijing (Chine)

China Horse Fair – Wuhan 2016

Du 19 au 23 octobre 2016

Rapport précédent Rapport suivant

 

Contexte

 

Pour les 10 ans du salon China Horse Fair, la France a mis les petits plats dans les grands en aménageant deux espaces de 72m2 traversés par une allée privatisée aux couleurs de ses partenaires.

Près de 20 organismes et 40 exposants se sont rassemblés sous une même bannière avec un objectif commun : promouvoir le savoir-faire et les produits de la filière équine française en Chine.

Pour consulter le catalogue des exposants, cliquez ici.

Pour rappel

Le China Horse Fair, bien que de petite taille, est très international. Parmi les 140 exposants, les stands chinois se partagent l’événement avec des professionnels venus des quatre coins du monde. L’ensemble de la concurrence étrangère et notamment européenne y est représentée.
La fréquentation de ce salon est assez faible, mais les liens créés sont généralement de qualité. Les professionnels chinois n’hésitent pas à traverser leur pays pour se rendre sur ce salon qui centralise les contacts clefs et donne un aperçu représentatif de l’ensemble de la filière équine chinoise.

 

Points essentiels de la mission

 
  • Pavillon France

Pour la toute première fois depuis 2010, le Pavillon France a fait peau neuve en adoptant un look « Frenchy » le distinguant de ses principaux concurrents que sont l’Allemagne et la Hollande. Une double bannière encadrait les deux espaces, eux-mêmes liés par l’arche stylisée faisant office d’entrée principale sur le pavillon. Une visibilité renforcée pour les exposants et les visiteurs.

Sa situation et les actions menées sur place ont envoyé un message assez fort quant au dynamisme français en Chine (cf feed-back de quelques autres exposants de diverses nationalités).

  • Journée France

La journée du 20 octobre, orchestrée par Camille Martin délégué technique équitation FFE/UNIC, était consacrée à la promotion du système fédéral français. A cette occasion, les clubs chinois labellisés EFE (duo « moniteurs français en place + responsable(s) de club ») et candidats à la labellisation ont été conviés par l’UNIC à Pékin le temps d’une journée afin d’échanger sur le pavillon France et partager leur expérience lors d’une conférence dédiée. En début d’après-midi, le Forum du salon s’est rempli pour écouter les intervenants suivants :

  • Introduction par Martine Fernet, directrice du centre équestre de La Courbette et déléguée FFE.
  • Retours d’expérience des centres équestres chinois Huijia (HEC) et Ipony.
  • Retours d’expérience des enseignantes françaises Virginie Morin (Ipony et Dargens equestrian club) et Stéphanie Ferrette (Hippodrome de Nankin et Wenjiang horsepark).

A l’avenir, une meilleure gestion du planning permettrait de tirer davantage profit de la venue des clubs chinois sur le salon, que ce soit pour les exposants et les visiteurs. Une journée complète (du matin jusqu’au soir) semble nécessaire entre l’accueil, les discussions, la visite du salon, les repas, la conférence, les transferts et la soirée. Un atelier de type brainstorming ou des débats pourrait être également bénéfiques dans le futur.

  • Soirée Gloire du cheval en France

En marge du salon, LeCheval France a organisé une réception en partenariat avec le Musée de l’Armée dans la maison des arts Yishu8, anciennement Université franco-chinoise de Pékin. Des intervenants des courses hippiques françaises, du Musée de l’Armée et de la FFE ont pris tour à tour la parole face au public franco-chinois convié par les organisateurs.

Cette soirée fut aussi l’occasion pour la FFE de remettre officiellement les labels EFE aux six centres équestres chinois grâce à la présence de Martine Fernet. Une enveloppe cadeau Ma France et Equinail leur a également été remise pour les remercier.

Clubs chinois labellisés :

– Ipony

– Huijia Equestrian Club

– Jinan Tiantian Xiangshang

– Dargens Equestrian Club

– Wenjiang Horse Park

– Jinling

Ces moments privilégiés permettent de valoriser l’image de la France et de regrouper une grande majorité de nos contacts chinois dans un même lieu pour partager un moment convivial. Ils renforcent notre cohésion et nos liens/notre relation avec la Chine.

  • Signature de la « phase 2 » du projet Ipony entre le centre équestre et la région Charente-Maritime

Une délégation du Conseil Départemental de Charente-Maritime était en déplacement en Chine et a profité du salon pour concrétiser la deuxième phase de partenariat entamée avec Ipony.

  • Échanges et contacts sur le salon

Concernant la partie Galops, de nombreux contacts ont été réalisés et la documentation était souvent demandée. Il reste cependant difficile d’évaluer la pertinence et la qualité des personnes et des projets qui ont été abordés sans visite ou échange plus long. Pour l’heure, aucun projet concret n’a été présenté à l’issue des prises de contact.

Les deux centres équestres français ont quant à eux reçu des demandes pertinentes et des stages en France s’organisent déjà.

Bretagne Endurance, co-exposant sur le pavillon France, a pu, le temps du salon, concrètement aborder ses projets de coopération avec ses interlocuteurs et partenaires chinois.

Les commerçants de chevaux, très présents sur le pavillon ont rencontré des clients potentiels dont ils traiteront les demandes à leur retour en France.

  • Rencontres institutionnelles

Enfin, ce déplacement a également été l’occasion de faire un point sur la coopération entre la France et la Chine. Deux réunions se sont tenues avec les membres de la CHIA (Chinese Horse Industry Association) et de la CEA (Chinese Equestrian Association) en présence des représentants de toutes les composantes de la filière équine française – PMU, FFE, Le Trot, France Galop, IFCE, UNIC, et représentants de l’ambassade française -. De nombreuses pistes de partenariats et de coopération ont été abordées et se concrétiseront à court-moyen terme.

  • Mission Wuhan

En continuation du salon de Pékin, une délégation s’est déplacée à Wuhan. La délégation comprenait :

– Benoit Cornu, Directeur de la Communication, PMU

– Mme Marie Hennessy, Direction de la communication, PMU

– Mme Laurence Cornaille, chargée des relations internationales, IFCE

– Guy de Fontaines, Responsable Développement Propriétaires chez FRANCE GALOP

– Jean-Yves Camenen, Directeur, UNIC

– Mme Michelle Chen, Représentante de l’UNIC dans le Monde Chinois

– Melle Tingting Qin, Chef du Bureau de Représentation « Le Cheval » en Chine

– Éric Lecler. GERANT chez REVERDY NUTRITION EQUINE

– Olivier Candiotti, Conseiller du PMU

– Charles MARTINS- FERREIRA, Conseiller Agricole Régional Adjoint de l’Ambassade présent les 21 et 22 octobre

Cette mission aura été l’occasion de présentation de 4 thématiques choisies et demandées il y a plusieurs mois par la partie chinoise :

  • Système de référence pour les centres équestres du Hubei

Présentation du modèle français par Mme Martine FERNET, Membre du bureau (directoire) de la Fédération Française d’Equitation/FFE.

  • Coopération sur l’élevage

Présentation par Mr  E. Lecler, Président Directeur Général du groupe REVERDY.

  • Politiques de formation

Présentation par Mme Laurence CORNAILLE chargée  de mission à l’international pour l’Institut français du cheval et de l’équitation / IFCE.

  • Expérience internationale du PMU : principes généraux et exemples de partenariats

Présentation par M. Benoit CORNU, Directeur de la communication du PMU.

Rencontres et visites :

La délégation a assisté au Festival hippique International de Wuhan qui comprenait quelques courses internationales et de nombreuses animations équestres.

Elle s’est ensuite rendue à l’Institut international équestre situé au sein de l’Ecole de Commerce de Wuhan. Cette structure (40 élèves par promotion) coopère déjà avec nos concurrents (Darley et North Melbourne Technical Institute, British Jockey School) mais recherche un axe de partenariat, notamment pour France Galop mais aussi avec l’UNIC, l’IFCE et Le Trot.

Un déjeuner convivial était organisé avec Mme LI Yun Patole, Présidente de B-Horse, qui vient d’ouvrir un club hippique.

La dernière séquence a été consacrée à la visite du site du futur centre Equestre « B-Horse » à Jiuzhen Mountain.

 

Projets et suites à donner

 
  • L’engouement des centres équestres chinois et du grand public pour le système français est certain. De nouveaux enseignants font leur bagages pour la Chine qui a parfaitement saisi l’intérêt que représentait notre modèle fédéral, aussi bien pédagogiquement qu’économiquement.
  • Continuer de suivre et accompagner les projets et diverses thématiques en lien avec la Chine des entreprises et associations françaises engagées à nos côtés.
 

Conclusion

 
  • China Horse Fair

Même si la fréquentation de ce salon demeure assez faible, les liens créés sont qualitatifs. Les professionnels chinois n’hésitent pas à traverser leur pays pour se rendre sur ce salon qui centralise les contacts clefs et donne un aperçu représentatif de l’ensemble de la filière équine chinoise.

  • Wuhan

Ce déplacement aura définitivement confirmé la vocation hippique de la Province du Hubei mais aussi son ambition de devenir un pôle majeur de référence de la filière.

Il sera nécessaire de se coordonner de manière structurée en vue de proposer un plan d’actions ciblées par secteurs.

  • Général

Le soutien de l’Ambassadeur de France en Chine, Monsieur Maurice Gourdault-Montagne, et la très forte mobilisation du Consul Général de Wuhan prouve que la diplomatie française soutien fortement notre développement en Chine. Le discours concret de Monsieur l’Ambassadeur sur la filière équine française en Chine lors de la soirée «Gloire du Cheval en France » nous conforte dans nos ambitions.

Ces déplacements auront confirmé la pertinence de se présenter uni et « en meute » pour montrer la force de la filière, ses pôles d’excellence et son offre complète unique au monde, largement remarquée par les autorités Chinoises et les professionnels.

 

Intérêts

 

Savoir-faire

Formations

Courses

Sports

Entreprises

Loisirs

Divers

Télécharger le rapport de mission au format PDF
Télécharger