Wuhan (Chine)

Déplacement à Wuhan & Qingdao

Du 23 au 29 octobre 2017

Rapport précédent Rapport suivant

 

Contexte

 

Erik Grandière s’est rendu en Chine en octobre 2017 pour la 3ème fois depuis sa prise de fonction à l’UNIC, afin de participer à deux forums dédiés au développement des activités équestres dans ce pays.

Il a été invité à Qingdao le 25 octobre par Li Yan Yang, rédacteur en chef de Horsemanship, revue dédiée au cheval la plus importante en Chine. Puis, il s’est rendu à Wuhan le 27 octobre suite à l’invitation de Li Zuo Qing, président de la Business University de Wuhan.

 

Points essentiels de la mission

 
  • Qingdao (25 octobre 2017)

Invitation de nombreuses délégations de nations fortes et potentiellement concurrentes : Allemagne, Angleterre, Hongrie pour l’Europe mais aussi Nouvelle-Zélande, Australie, Japon et Etats-Unis.

Présentation des modèles économiques de chacun fondés sur le développement des activités équestre et touristiques.

CR Wuhan Qingdao 9

 

Thèmes axés « sports équestres » sur une journée, puis « courses » sur une demi-journée.

Présentation française : présentation des sites emblématiques à vocation équestre, et des activités économiques développées autour : Chantilly, Saumur, Lamotte-Beuvron. Evocation des cas de Vincennes et Pompadour.

  • Wuhan (27 octobre 2017)

Ici encore, de nombreuses délégations, dont une partie des intervenants de Wuhan, convoquée à présenter les forces de leurs filières respectives.

Demande chinoise : présentation des différents modèles de métiers et formations autour des activités équestres et hippiques en France.

Thème également présenté par les anglais et les allemands.

Certains de nos concurrents ont choisi d’introduire essentiellement les modèles économiques de leur industrie des courses hippiques (Japon – JRA, Nouvelle-Zélande, Australie).

Journée de courses sur le très bel hippodrome de Wuhan, le 28 octobre :

Hippodrome de Wuhan, Chine

Festival international avec une course de jockeys (7 nations plus la Chine) sur invitations, chevaux croisés PS.

Dans cette course, la France a été clairement mise en valeur du début à la fin : Le drapeau français a ouvert le défilé des nations pour laisser ensuite Alexis Achard, jockey français, emporter la victoire avec 7 longueurs d’avance !

Course LeTROT en fin de réunion pour célébrer le partenariat avec la France.

Public très nombreux, événements « mode » et attractions musicales associés.

Format de réunion de courses qui dénote très nettement de ce qui avait été constaté jusque là : courses de meilleure qualité, public beaucoup plus nombreux (plusieurs milliers de personnes).

 

Projets et suites à donner

 
  • Qingdao (25 octobre 2017)

Incontestablement, l’association cheval-culture-histoire offre un très bel atout à la France qui lui permet de se démarquer de la concurrence. Un modèle potentiel pour nos partenaires chinois.

Perspectives touristiques non négligeables.

Consolidation de la crédibilité globale du modèle français par l’exploitation du patrimoine culturel et architectural.

  • Wuhan (27 octobre 2017)

Notre modèle français présente un prestige, un historique et une diversité que nos concurrents reconnaissent comme incomparable. Ils en sont plutôt admiratifs.

 

Notre offre de formation s’affiche sans doute de façon trop hétéroclite par rapport à nos concurrents (BHS et fédération allemande n’affichent qu’un seul et unique étendard, aucune autre institution n’est citée).

Pour ce qui est des perspectives de ventes de galopeurs, trois observations doivent se détacher :

  1. Contrairement à notre ressenti, néozélandais et australiens ne sont pas si clairement avantagés. Les durées de voyages (transport aérien) sont largement comparables Australie/Nouvelle Zélande/Europe ;
  2. Nos concurrents de l’hémisphère sud reconnaissent que le temps nécessaire à l’adaptation des chevaux lors du passage hémisphère sud/hémisphère nord est très long, plusieurs mois minimum ;
  3. Les prix d’achat par la clientèle locale restent modiques, ce qui ne facilite pas les échanges avec un marché européen soutenu.
  • Jeux militaires Wuhan de 2019

Confirmation, par la Wuhan Business University, du partenariat pour l’organisation des Jeux Militaires 2019. Dans la perspective de cet événement, un partenariat a été convenu, avec nomination du directeur de l’UNIC comme conseiller spécial.

Il est donc raisonnable de penser que notre offre de supervision de l’organisation, de fourniture de chevaux, et de supervision de l’entraînement des chevaux et cavaliers, sera considérée avec une attention particulière dès 2018.

 

Intérêts

 

Courses

Sports

Formations

Savoir-faire

Télécharger le rapport de mission au format PDF
Télécharger