Vérone (Italie)

Fieracavalli 2014 – Vérone

Du 6 au 9 Novembre 2014

Rapport précédent Rapport suivant

 

Contexte

 

Fieracavalli est connue comme l’une des plus grandes foires équestres d’Europe, mais aussi la plus ancienne. Pendant 4 jours, le Parc des Expositions de Vérone accueille la filière équine européenne dans toute sa variété : équitation de travail, concours d’élevage, équitation sur poneys, CSI* à 5*…

Ce grand rassemblement est donc naturellement devenu un événement incontournable au calendrier de l’UNIC. La présence de Thierry Merel, notre correspondant local basé en Italie, permet aux entreprises qui nous accompagnent sur ce salon de bénéficier d’un réseau déjà constitué.

Comme l’année dernière, le Pavillon France est situé dans le Hall 7, face au paddock du CSI.

Sont présents cette année :

  • UNIC : Chloé LEBRETON, Thierry MEREL
  • Butet : Mauro LOSIO, Christophe RENAHY
  • Move n See : Stéphane MOTTE
  • Ecuries Julien Murier : Julien MURIER
  • Invivo NSA : Valentin LANG

Représentés par l’UNIC :

  • Dupichot & Capdebarthes Demeures
 

Points essentiels de la mission

 

L’emplacement qui nous est attribué dans le Hall 7, face au paddock du CSI, permet de toucher un public averti tout en gardant facilement contact avec les cavaliers de haut niveau et pratiquants de l’équitation de sport. Ces profils correspondent parfaitement au public ciblé par les entreprises présentes sous le Pavillon France. Durant les trois jours de salon, l’affluence est importante. Le stand Butet ne désemplit pas et les caméras Move N See attirent beaucoup l’attention du public pour leur caractère pratique et innovant.

La présence de Thierry Merel, correspondant local de l’UNIC en Italie, permet aux exposants français de profiter d’un réseau déjà bien constitué. Nous revoyons plusieurs contacts italiens de longue date qui manifestent de nouveau leur intérêt pour la filière équine française. Julien Murier reçoit plusieurs demandes d’achat de chevaux de sport.

Thierry Merel organise une rencontre entre l’UNIC et des représentants de la société russe Ippica déjà en lien avec Butet. Cette société dispose de nombreux contacts en Russie et le dialogue s’ouvre sur les différentes possibilités d’échanges entre nos deux filières.

Chloé Lebreton retrouve sur le salon un contact irlandais qui manifeste son intérêt pour l’achat de chevaux de sport français, mais aussi pour les caméras Move N See. Tout comme la Russie, l’Irlande est un marché assez peu exploité et ces échanges permettent de resserrer des liens existants.

Malgré une forte présence étrangère, très peu d’entreprises françaises ont fait le déplacement pour exposer sur Fieracavalli. Dans les autres halls, nous retrouvons quelques équipementiers ainsi que des professionnels de l’équitation ibérique et western, qui constituent les animations phares de ce salon, en marge du CSI.

Notre Pavillon jouxte le plateau de Class Horse TV, la chaine nationale spécialisée dans les sports équestres. Cet emplacement attire les foules souhaitant assister aux tables rondes, interviews et séances de dédicaces organisées chaque jour.

Fieracavalli-2014

Nous recevons à cette occasion la visite de la délégation fédérale française, venue pour assister au CSI 5*. Cette délégation se compose, entre autres, de Serge Lecomte, Frédéric Bouix, Olivier Klein, Danielle Lambert, Sophie Dubourg, Martine Fernet et son époux… Philippe Guerdat, sélectionneur de l’équipe française de CSO les accompagne. Nous nous entretenons quelques instants avec eux, et prenons le temps de leur présenter les caméras Move N See.

La proximité de notre Pavillon avec le paddock du CSI permet aux cavaliers de venir nous voir régulièrement. Patrice Delaveau et Luca Maria Moneta, équipés par Butet, passent quotidiennement. La présence du cavalier italien sur notre stand attire beaucoup les « fans » nationaux ! Kevin Staut, Pénelope Leprevost ainsi que Roger-Yves Bost prennent également le temps de venir passer un moment avec nous sur le Pavillon France. Nous avons donc l’occasion de les féliciter pour leurs résultats tout au long de la compétition. Luca Maria Moneta, après avoir gagné l’épreuve d’ouverture en selle sur Jesus de la Commune, Selle Français, classe les deux épreuves à 1m50 du deuxième jour de compétition. Il se classe aussi avec Quova de Vains, également Selle Français, dans l’épreuve à 1m50 du premier jour. Du côté français, Pénélope Leprevost s’empare du Prix Prestige à 1m55 le premier jour, associée à Nice Stephanie, et prend la deuxième place de l’épreuve Equiline à 1m45 le deuxième jour, avec Sultane des Ibis. Patrice Delaveau et sa spectaculaire Ornella Mail se placent seconds dans l’épreuve de vitesse Fixdesign du dimanche. Roger-Yves Bost, après le coup de maitre réalisé à Lyon le weekend précédent, où il montait sur la première marche du Grand Prix à bord de Quoud’cœur de la Loge, sera moins chanceux à Vérone…

 

Projets et suites à donner

 

Le choix de l’emplacement dans le Hall 7, axé sur le sport de haut niveau et le luxe, apporte une connotation intéressante pour les entreprises qui se joignent à nous sur ce déplacement. La dimension professionnelle et haut de gamme véhiculée par le Pavillon France optimise la qualité des contacts dans ce salon Grand Public.

La satisfaction des entreprises présentes sur notre stand durant l’événement confirme la nécessité de maintenir notre participation.

Le réseau européen, bien que plus facilement accessible, doit être entretenu. La présence de Thierry Merel en Italie permet de garder un lien à l’année avec le marché italien mais il est important de venir en groupe à la rencontre des acteurs de la filière équine italienne directement sur leur territoire pour créer le lien avec les professionnels français et favoriser la concrétisation des demandes reçues.

 

Conclusion

 

Le salon Fieracavalli doit rester un incontournable sur le calendrier de l’UNIC. Comme chaque année, il est riche en rencontres et ouvre sur l’ensemble du marché européen. Il s’agit d’un rendez-vous majeur en Europe pour l’intégralité de la filière équine.

 

Intérêts

 

Equipements

La proximité géographique et culturelle de l’Italie facilite les échanges et l’export d’équipement.

Sports

Les sports équestres ont du succès en Italie auprès d’un public plutôt aisé. Le manque d’élevage en Italie pousse les cavaliers à venir acheter leurs chevaux dans les pays limitrophes…