Jangsu (COREE du SUD)

Mission technique à Jangsu

Du 2 au 8 novembre 2015

Rapport précédent Rapport suivant

 

Contexte

 

La Korea Racing Authority, organisme gouvernemental en charge du développement des courses hippiques et de l’équitation en Corée du Sud, s’est donnée pour mission prioritaire d’assurer la sécurité des nouveaux pratiquants. Dans ce contexte, l’utilisation de pur-sang réformés rend la pratique de l’équitation très souvent dangereuse pour les cavaliers débutants. Un manque de sécurité qui freine le public coréen.

Pour remédier à cette situation, la KRA a fait appel à la France pour former ses professionnels à la détection et à la préparation d’une cavalerie de club à partir de ses réformés de course. Un projet sur trois ans dont la première étape a débuté mi-août avec l’arrivée de deux enseignants-cavaliers.

Cette solution à moyen terme laisse à la Corée du Sud le temps de développer son propre élevage issu de croisements entre des chevaux et poneys importés et des poneys coréens.

Après trois mois de travail et trois missions techniques de courte durée assurées par des professionnels français en soutien aux équipes sur place, la KRA cloturait cette première étape par une vente aux enchères.

Cette mission de novembre avait pour objet :

    -De conclure la formation chevaux /cavaliers engagée il y a 3 mois et d’en faire le bilan

    -D’entamer un principe de certification de chevaux/poneys

    -D’assister à la vente aux enchères organisée par la KRA

    -D’envisager les perspectives d’avenir

 

Points essentiels de la mission

 

Bilan formation cavaliers/chevaux :

  • Le bilan est considéré comme extrêmement positif, à tous niveaux, par les autorités de la KRA.
  • Pour l’UNIC, nous avons pu vérifier l’excellente intégration des deux enseignants-cavaliers à l’équipe de la KRA  en charge de ce programme. De plus, les progrès techniques des cavaliers dont ils avaient la charge sont très significatifs.
  • Concernant les chevaux, deux éléments contradictoires sont à prendre en compte : Les progrès notoires des chevaux ayant pu suivre la formation durant ces 3 mois et leur relative capacité à répondre aux attentes des clubs potentiellement intéressés. Le nombre important (env. 50%) de chevaux inaptes à cette reconversion (problèmes physiques ou comportementaux).

Avant même le début de cette formation, nous avions alerté la KRA de ces très probables résultats. C’est donc avec satisfaction qu’elle a vérifié le bien fondé de nos informations initiales.

Certification de chevaux/poneys :

Elle avait pour but d’entamer la mise en oeuvre d’un principe de structuration dans la mise en travail de jeunes chevaux et poneys. Pour la KRA, ces certificats n’avaient, à ce stade, aucun lien avec la démarche commerciale que représentait la vente aux enchères (cf. ci-dessous). Le but de ces certificats est de faire prendre conscience aux éleveurs de la nécessité de travailler leurs jeunes chevaux de manière rationnelle et de leur apporter une notion de programme de travail en fonction de l’âge des chevaux.

Deux types de certificats ont été délivrés :

  • Un certificat de bonne conduite en main  délivré à 14 chevaux et poneys de 2 ans et plus.
  • Un certificat d’aptitude pour un cheval d’instruction délivré à 18 chevaux et poneys.

Ces certificats ont induits deux paramètres majeurs :

  • Le discernement entre chevaux de club et chevaux de sport et la nécessité de formations adaptées aux deux cas
  • La demande de stages de formation pour jeunes chevaux de sport (2ans) dès 2016. Par ailleurs, la formation de chevaux de club (réformes PS et poneys) restera au programme en parallèle pour 2016.

La vente aux enchères :

Première du genre (chevaux de club et poneys) pour la KRA, les conditions de vente étaient calquées sur les ventes habituelles de Pur-Sang mais de manière inadaptée :

  • « Mélange » des âges (de 1 an à 17 ans) très arbitraire
  • Aucune sélection pour l’inscription à la vente et vente de chevaux privés en plus des chevaux de la KRA
  • Présence d’acheteurs insuffisante
  • Existence d’événements  concurrentiels (CSO) à la même date et ayant probablement drainé une partie des acheteurs potentiels
  • Communication sur la vente jugée insuffisante par la KRA
  • Lieu de la vente probablement inadapté car très éloigné de Seoul

Le résultat est donc très mitigé : aucune vente de chevaux privés et vente de 40 % des chevaux présentés par la KRA.

Formation coree

De gauche à droite: Alain Fortin (référent technique sur ce projet), Margaux et Jean-Charles (cavaliers-enseignants en place)

Formation coree

Les tests se déroulent sous les yeux experts des formateurs et de la SHF représentée par Guillaume Dethoré.

Formation coree

Les tests sont ouverts à tous... Vraiment tous !

 

Projets et suites à donner

 
  • Le maintien de la formation de chevaux de club via les réformes de course et d’éventuels poneys
  • La mise en oeuvre de stages formation de jeunes chevaux de sport
  • Une vision à long terme sur les formations à l’élevage (hommes et chevaux)

Compte tenu de l’ensemble de ces éléments, nous pouvons conclure que cette mission a atteint ses objectifset contribue à la bonne logique de développement entamée avec la KRA.

 

Intérêts

 

Elevage

Projets 2016: Conseils et formations en élevage, mise en place des programmes SF pour les chevaux de 2 ans.

Formations

Poursuite de la formation des chevaux et des cavaliers.

Télécharger le rapport de mission au format PDF
Télécharger