Drapeau Argentine

Argentine

Capitale

Buenos Aires

Superficie

2 780 400 km²

Population

42,7 millions d’habitants

Monnaie

Peso argentin (ARS)

Nom officiel : République argentine

Chef de l’Etat : Mauricio Macri

Régime politique : Régime présidentiel

Langue officielle : Espagnol

Densité de population : 14 hab./km2

Religions : catholique romaine (88%), protestante (7%), juive (2%), autres (3%)

Taux de change : 1 EUR = 16,8462 ARS et 1 ARS = 0,0594 EUR (février 2016)

PIB : 370 Md€ (26ème rang mondial)

Indice de Développement Humain (IDH) : 0,811 (45ème rang mondial)

Fête nationale : 25 mai (proclamation de l’indépendance le 25 mai 1810 lors de la « Révolution de Mai »)

Extension internet : .ar

Décalage horaire avec Paris : -5 heures en été et -4 heures en hiver

Nombre d’heures de vol (direct) : 13h30

Budget approximatif pour le vol (aller-retour) : 1 600€

Climat : 

L’Argentine offre une grande variété climatique : de subtropical dans le Nord-Est à subarctique dans le Sud. On peut mourir de chaud dans les zones désertiques des Andes du Nord-Ouest et grelotter en Terre de Feu. On trouve de la neige au nord et au sud de la Patagonie et dans quelques stations près de Mendoza, sur la route des Andes (Las Leñas, Los Penitentes).

Formalités d’entrée et de séjour : 

Le « visa transitoire » permet à tout ressortissant français titulaire d’un passeport valide (pendant toute la durée du séjour) de séjourner trois mois maximum en Argentine. Ce visa est établi à votre arrivée en Argentine et ne peut être prorogé qu’une seule fois pour trois mois maximum par le Bureau de l’immigration (procédure simple mais payante).

Attention : le visa transitoire ne vous permet pas d’occuper un emploi ni de développer une activité commerciale ou indépendante sur l’ensemble du territoire argentin.

Le visa d’affaires est destiné aux hommes d’affaires et aux représentants des entreprises pour des déplacements de courte durée liés :

  1. à des activités commerciales, économiques ou financières sur invitation d’une société argentine ;
  2. à la réalisation des études de marché ou à la participation à des foires ou expositions pour le compte d’une société française.

Si le voyage répond à l’invitation d’une société ou d’une institution argentine, celle-ci doit être inscrite sur le registre RENURE de la Dirección Nacional de Migraciones, qui habilite « toute personne physique ou juridique à solliciter l’admission d’un étranger sur le territoire national ». Cette inscription est obligatoire sauf pour les organismes officiels.

Le délai d’obtention du visa d’affaires est d’environ 7 jours.

Santé (vaccins obligatoires, précautions particulières…) : 

La mise à jour de la vaccination Diphtérie-tétanos-poliomyélite (DT-Polio) est indispensable. Les vaccinations contre l’hépatite A et la typhoïde sont recommandées. De même, la vaccination contre l’hépatite B peut être conseillée par votre médecin.

Enfin, plusieurs cas de fièvre jaune ayant été recensés au Paraguay et dans le sud du Brésil (dans la zone frontalière avec l’Argentine), la vaccination contre la fièvre jaune est conseillée, notamment pour les déplacements dans la province de Misiones (nord du pays).

Pour plus d’informations :

Picto AMERIQUES

Logo Hippolia Rond

La veille internationale du Pôle Hippolia :

La veille internationale mise en place par le Pôle Hippolia compile des informations macro-économiques, des données filière équine ainsi que des témoignages d’experts sur des marchés équestres étrangers. Envoyée mensuellement, cette veille permet de prendre connaissance des tendances des marchés étudiés.

Plus d’informations en cliquant ici.

 

Les liens des associations et organismes de la filière équine du pays :

  • Asociación Argentina de Fomento Equino

http://www.aafomentoequino.com.ar/

  • Federación Ecuestre Argentina

http://www.fedecuarg.com.ar/

  • Red Industria Hipica

http://www.riha.com.ar/es/inicio.html

Le correspondant UNIC sur place : 

Site caroline2

Caroline BLACHE

En Argentine depuis 13 ans, cette française qui est consultante indépendante dans d’autres domaines que celui de la filière équine, est également cavalière.  Elle travaille notamment  pour des organisations ou des entreprises privées françaises intéressées pour développer leurs activités, via l’identification d’opportunités d’affaires, la prise de contact avec des potentiels collaborateurs ou clients, la réalisation d’études de marché, l’organisation de visites d’installations, de réunions de travail, etc. Nous pouvons la recommander comme un contact fiable pour la filière équine française et les entreprises qui souhaiteraient se développer en Argentine et plus largement en Amérique du Sud.

Exportation d’un équidé :

Dans la majorité des cas l’exportation d’un cheval depuis la France vers l’étranger ne nécessite pas de formalités administratives auprès du SIRE. Trois exceptions existent pour les races Pur sang, Pur sang Arabe et Trotteur Français.

Pour les autres, des formalités sanitaires sont souvent à réaliser, et nécessitent l’intervention d’un vétérinaire.

Plus d’informations en cliquant ici.

IFCE logo

Taxes à l’importation dans le pays :

Droits de douane
(MFN*)
TVA
Chevaux de sport et d’élevage 0% ou 2% 21%
Semences 0% 21%
Articles de sellerie et cuirs 20% 21%
Textiles 35% 21%
Aliments de 8% à 20% 21%
Produits vétérinaires 12% (jusqu’à 18%) 21%

* MFN : Most Favoured Nation = Nation la Plus Favorisée

 

Tarifs approximatifs du transport pour les chevaux :

  • Tarif 1 : environ 19 500€ pour une stalle de 3 chevaux.
  • Tarif 2 (Buenos Aires via Amsterdam)
1 cheval (en groupage avec 2 autres)         9 600€
3 chevaux (une stalle)                                      23 800€

Attention : Ces tarifs ne sont donnés qu’à titre indicatif puisque les prix dépendent d’un certain nombre de paramètres. Ils seront remis à jour à chaque nouvelle demande. Ces données correspondent à des chevaux de gabarit « standard ».

Demander la liste des transporteurs Demander

Télécharger la fiche pays au format PDF
Télécharger