Drapeau Belgique

Belgique

Capitale

Bruxelles

Superficie

30 528 km²

Population

11,3 millions d’habitants

Monnaie

Euro (EUR)

Nom officiel : Royaume de Belgique

Chef de l’Etat : le Roi Philippe de Belgique

Régime politique : Démocratie fédérale parlementaire sous monarchie constitutionnelle

Langues officielles : Néerlandais, français et allemand

Densité de population : 368 hab./km2

Religion(s) : catholique (95,9%), autres (4,1%)

PIB : 473,52 Md€

Indice de Développement Humain (IDH) : 0,881

Fête(s) nationale(s) : 21 juillet

Extension internet : .be

Décalage horaire avec Paris : aucun

Nombre d’heures de train : 01h20

Budget approximatif pour le train (aller-retour) : 120€

Climat : 

Les conditions climatiques à Bruxelles sont, à un ou deux degrés près, pareilles que celles de l’Île-de-France et du Nord de la France. Le climat est océanique et tempéré, donc il peut pleuvoir en toute saison. Pendant l’hiver, en principe humide et doux, le gel peut s’installer assez longtemps et donner des journées froides et ensoleillées.

La dominante sera un temps ni chaud ni froid avec des alternances rapides entre soleil et pluie, mais aussi parfois de longues périodes de temps gris avec ciel couvert. En moyenne, on observe un peu plus de 130 jours de pluie par an dans la région de Bruxelles.

Formalités d’entrée et de séjour : 

Les ressortissants de l’Union européenne peuvent s’établir librement en Belgique, sous réserve de justifier des ressources suffisantes.

Tout citoyen de l’Union a le droit de séjourner sur le territoire de l’Etat membre d’accueil pendant une période allant jusqu’à trois mois, sans autres conditions ou formalités que l’obligation d’être en possession d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité.

Pour un séjour de plus de trois mois, un Français désirant s’installer en Belgique est tenu d’effectuer, dans les huit jourssuivant son arrivée, une demande d’établissement auprès de sa commune de résidence (mairie), afin d’obtenir unpermis de séjour. Il doit fournir les documents suivants : carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité, preuve de domicile,attestation d’emploi ou justification de ressources, 3 photographies d’identité.

Attention : pour effectuer un séjour de plus de trois mois, vous devez être en mesure de justifier de ressources suffisantes sous peine de risquer d’être obligé de quitter le territoire belge.

Les autorités belges délivreront dans un premier temps un permis de séjour de trois mois (carte violette) renouvelable, puis si vous disposez d’une résidence fixe et d’un revenu régulier, vous pouvez demander un permis de séjour permanent (carte bleue), valable cinq ans.

Les ressortissants de l’UE sont dispensés de permis de travail et jouissent des mêmes opportunités, droits et obligations que les travailleurs belges.

Pour toute information complémentaire relative aux conditions de séjour en Belgique, il est vivement conseillé de contacter le consulat général de France à Bruxelles.

Santé (vaccins obligatoires, précautions particulières…) :

Aucune vaccination n’est obligatoire pour se rendre en Belgique. Cependant, il convient d’être à jour pour les vaccins suivants : diphtérie, poliomyélite, tétanos.

Pour plus d’informations : 

Picto Europe

Le conseil de l’UNIC :

à venir…

Les liens des associations et organismes de la filière équine du pays :

  • Fédération Royale Belge des Sports Equestres (F.R.B.S.E.)

www.equibel.be/?lng=FR

  • Ligue Equestre Wallonie Bruxelles

www.lewb.be

La correspondante Stud-Book Selle Français :

Emilie Loisel

emilie-loisel-sfOriginaire de Normandie, Emilie goûte aux plaisirs de l’équitation dès l’âge de 11 ans. Pendant son BTS Production Animale, elle se forme au Haras de Tamervile chez Denis Brohier, puis obtient ensuite son diplôme de monitrice d’équitation. Elle décide par la suite de se mettre à son compte en tant que cavalière jeunes chevaux. Après 6-7 ans à son compte, Emilie a des envies d’ailleurs. Cela fait désormais 5 ans qu’elle habite en Allemagne où elle continue à monter de jeunes chevaux qu’elle emmène en concours sous les couleurs de la France. En tant que correspondante du Stud-Book Selle Français, Emilie établit aujourd’hui un lien direct entre la France, l’Allemagne et les autres pays d’Europe du Nord et de l’Est. Elle est l’interlocutrice des étrangers désireux d’acquérir des chevaux français mais aussi des délégations d’Europe du Nord et de l’Est intéressées par la filière équine française.

Exportation d’un équidé :

Dans la majorité des cas l’exportation d’un cheval depuis la France vers l’étranger ne nécessite pas de formalités administratives auprès du SIRE. Trois exceptions existent pour les races Pur sang, Pur sang Arabe et Trotteur Français.

Pour les autres, des formalités sanitaires sont souvent à réaliser, et nécessitent l’intervention d’un vétérinaire.

Plus d’informations en cliquant ici.

IFCE logo

Taxes à l’importation dans le pays :

Les droits d’importations sont uniformes dans toute l’Union Européenne et sont déterminés par le tarif douanier commun (TDC) établi par le Règlement 952/2013. Les mêmes droits sont donc appliqués en France et en Belgique.

Demander la liste des transporteurs Demander

Télécharger la fiche pays au format PDF
Télécharger