Drapeau Egypte

Egypte

Capitale

Le Caire

Superficie

1 001 450 km²

Population

86,2 millions d’habitants

Monnaie

Livre égyptienne (EGP)

Nom officiel : République arabe d’Egypte

Chef de l’Etat : Abdel Fattah al-Sissi

Régime politique : Régime semi-présidentiel

Langue officielle : Arabe

Densité de population : 86 hab./km2

Religions : Islam sunnite majoritaire ; Christianisme (un peu moins de 10% de Coptes)

Taux de change : 1 EUR = 8,6363 EGP et 1 EGP = 0,1158 EUR (février 2016)

PIB : 205 Md€ (38ème rang mondial)

Indice de Développement Humain (IDH) : 0,644 (113ème rang mondial)

Fête nationale : 23 juillet (23 juillet 1952, révolution des Officiers libres)

Extension internet : .eg

Décalage horaire avec Paris : pas de décalage horaire en été et +1 heure en hiver

Nombre d’heures de vol (direct) : 04h30

Budget approximatif pour le vol (aller-retour) : 1 100 – 1 200€

Climat : 

Le climat égyptien est méditerranéen sur la côte d’Alexandrie, semi-désertique à la hauteur du Caire et complètement désertique dans le Grand Sud. L’air y est particulièrement sec et salubre, et seul le Nil fait qu’on n’y retrouve pas totalement le climat saharien. En hiver, la température est douce et les gelées nocturnes sont exceptionnelles. Mis à part les mois de janvier, février et mars, parfois assez froids dans le nord, les températures moyennes avoisinent 20°C sur la côte méditerranéenne (maximales 31°C) et 28°C à Assouan (maximales 50°C). Dans le désert, les extrêmes sont de rigueur – incandescent le jour, glacial la nuit.

Formalités d’entrée et de séjour : 

Un séjour en Egypte nécessite un passeport dont la date d’expiration dépasse six mois ou une carte d’identité. Un visa – payant – est obligatoire. Sa validité est d’un mois. Pour les possesseurs de passeport, le visa peut être obtenu soit auprès des consulats, soit sur place, à l’arrivée à l’aéroport ; pour les porteurs de carte d’identité, le visa s’obtient uniquement sur place et nécessite deux photos d’identité. Le visa obtenu sur place coûte généralement moins cher qu’en France et peut être payé en livres égyptiennes, en dollars ou en euros (15€).

Un séjour prolongé requiert un visa long séjour. Il peut être obtenu soit auprès des consulats avant le départ, soit sur place, lors de la première demande de renouvellement de trois mois du visa puis du renouvellement d’un an auprès du ministère de l’Intérieur. Une amende est prévue si le visa n’a pas été renouvelé. Un test HIV est obligatoire pour obtenir un visa long séjour.

Santé (vaccins obligatoires, précautions particulières…) : 

Aucune vaccination n’est exigée à l’entrée du pays pour les voyageurs venant de France métropolitaine. Les vaccinations suivantes sont cependant conseillées, pour des raisons médicales : diphtérie, tétanos et poliomyélite ; typhoïde, hépatite A et hépatite B.

Il est recommandé de mettre à jour ses vaccinations avant le départ.

Pour plus d’informations : 

Picto AFR DU NORD MOYEN ORIENT

Le conseil de l’UNIC : 

L’Egypte est un pays ayant retrouvé une certaine stabilité et connaissant actuellement un rebond économique. Bien que l’activité touristique tarde à redémarrer, l’ensemble des activités connaît une véritable relance. De nombreux centres équestres se développent et l’activité de compétition reste très dynamique. Un frein sanitaire demeure cependant : il est pour l’instant impossible de ressortir directement des chevaux du pays même si les exportations vers l’Egypte restent relativement faciles. Il existe une bonne dynamique en partenariat avec la Fédération Française d’Equitation et des potentialités réelles de développement dans les échanges.

Les liens des associations et organismes de la filière équine du pays :

Le correspondant UNIC sur place :

Khaled Assem

khaled

Cavalier international, dirigeant de plusieurs sociétés dont la sellerie Equicare et du tout nouveau complexe équestre Platinum, Khaled Assem est aussi directeur du magazine égyptien « Horse Time », 1ère revue des sports équestres diffusée dans tout le moyen Orient (équivalent de l’« Eperon Magazine » en France). A l’occasion des JEM en Normandie, Khaled Assem avait reçu l’accréditation du titre d’Ambassadeur Média. Il a séjourné en France au cours de sa formation équestre il y a quelques années, expérience lui ayant permis d’apprécier la qualité des montures autant que les méthodes d’enseignement « françaises » dispensées sur l’hexagone. De par son expérience, Khaled Assem s’avère être un contact clé pour toute personne souhaitant développer ses activité avec l’Egypte.

Exportation d’un équidé :

Dans la majorité des cas l’exportation d’un cheval depuis la France vers l’étranger ne nécessite pas de formalités administratives auprès du SIRE. Trois exceptions existent pour les races Pur sang, Pur sang Arabe et Trotteur Français.

Pour les autres, des formalités sanitaires sont souvent à réaliser, et nécessitent l’intervention d’un vétérinaire.

Plus d’informations en cliquant ici.

IFCE logo

Taxes à l’importation dans le pays :

Droits de douane
(EU)
Droits de douane
(MFN*)
Taxe sur les produits et services
(TPS)
Chevaux de sport et d’élevage 0% 5%
Semences 0% 2% 10%
Articles de sellerie et cuirs 4,5% 30% 10%
Textiles 4,5% 30% 10%
Aliments 0% 0% ou 5%
Produits vétérinaires 0% 2%, 5% ou 10% 10%

* MFN : Most Favoured Nation = Nation la Plus Favorisée

Demander la liste des transporteurs Demander

Télécharger la fiche pays au format PDF
Télécharger